Bien choisir une raboteuse

Une raboteuse est un outillage portatif très indispensable en atelier. Vous souhaitez en acheter une, mais le choix vous semble difficile face à la pluralité des modèles. Voici quelques conseils pour vous aider à bien choisir une raboteuse.

Les critères de choix d’une raboteuse

C’est déjà un pas de savoir bien manipuler une raboteuse, il est aussi important de connaitre les critères qui déterminent le choix du modèle le mieux adapté à vos besoins. Parmi eux, on distingue :

  • la largeur de rabotage
  • la puissance du moteur
  • la profondeur de coupe
  • les rainures pour le chanfrein (sur des coins, rebords ou arêtes)
  • la semelle du rabot (en fonte d’aluminium ou TCT)
  • la soufflerie d’expulsion des copeaux
  • le poids pour le confort d’utilisation
  • le prix.

La largeur de rabotage importe beaucoup pour le modèle qui convient à vos utilisations. De manière générale, elle avoisine les 80 mm. Fixe ou réglable, la profondeur de coupe varie de 2 mm (modèle standard) jusqu’à 20 mm (modèle performant).

La puissance du moteur peut aller de 200 à 1000 watts. Pour un amateur de bricolage, une raboteuse électrique de 200 à 700 watts suffit. Un modèle professionnel de plus de 700 watts convient à un usage intensif.

Quant à la soufflerie d’expulsion des copeaux, elle concerne particulièrement les raboteuses électriques. Cet élément peut être mobile ou fixe.

Les différents types de raboteuse

Plus d’une centaine de modèles de raboteuse sont disponibles en vente libre sur le marché. Si certains s’utilisent à la main pour raboter les bois ou des surfaces de petite taille, d’autres sont électriques (filaires ou sans fil) pour travailler particulièrement les bétons. Généralement, il existe quatre types de raboteuse :

  • la raboteuse manuelle, composée généralement d’une semelle métallique dotée d’une lame. Elle convient particulièrement aux travaux peu importants et à certains matériaux (bois, plastique, etc.)
  • la raboteuse électrique, dédiée au rabotage, à l’abattage de l’arête d’une pièce de bois, à la confection du chanfrein, de la feuillure, etc.
  • la raboteuse stationnaire
  • la raboteuse dégauchisseuse, qui possède une fonction de dégauchissage.

 

Pour conclure, il n’y a rien de mieux que d’avoir une raboteuse adéquate à vos besoins. En prenant en considération tous ces critères lors de l’achat de votre outillage, vous trouverez certainement ce qui vous convient.

Lire :Se procurer sa propre scie à chantourner / Pourquoi acheter un pistolet peinture ?